Pourquoi Telecom Invest accepte de prendre le risque ?

Le risque de résiliation est la raison pour laquelle Telecom Invest existe. Le principe est simple : Telecom Invest achète les droits sur le loyer télécom perçu par un propriétaire pour une période déterminée, en échange d’une somme forfaitaire. Telecom Invest compense ce risque de résiliation grâce à un vaste portefeuille d’actifs dont le risque est diversifié et partagé sur des milliers de baux. Contrairement à la plupart des propriétaires hébergeant un site radiotéléphonique, Telecom Invest peut se permettre de perdre une partie de son parc de location du fait de sa taille, de son expertise et de sa capacité à négocier des tarifs équitables sur le marché. Bref, l’entreprise peut se permettre de prendre ce risque calculé.

La stratégie de Telecom Invest consiste à acquérir un portefeuille diversifié d’investissements immobiliers à long terme afin de recueillir des flux de trésorerie stables et prévisibles tout en offrant aux propriétaires hébergeant un site d’antennes relais des solutions financières visant à sécuriser leur avenir. Au terme du contrat avec Telecom Invest, le propriétaire du site recommence à percevoir ce flux de trésorerie, souvent à un taux du marché plus élevé en raison de négociations fructueuses entre le propriétaire et le locataire.

Telecom Invest élimine le risque pour le propriétaire de perdre le loyer, dans le cas où les opérateurs décideraient de retirer leurs équipements et de quitter le site. Telecom Invest donne d’avance au propriétaire une nouvelle source de revenus, ce qui permet à ce dernier de libérer la valeur nette de son bail et de réinvestir l’argent dans quelque chose de plus rentable. Qu’ils réinvestissent dans leur entreprise, rénovent leur maison, remboursent leur hypothèque, voyagent dans le monde, investissent dans leur retraite ou paient les frais de scolarité de leurs enfants, les avantages d’un capital immédiat sont évidents.

En tant que propriétaire à grande échelle qui intervient indépendamment des opérateurs de téléphonie mobile et des sociétés gestionnaires d’infrastructures, Telecom Invest encourage les propriétaires de sites radiotéléphoniques à se renseigner sur les conditions actuelles du marché. D’après leur expérience, les baux télécoms ne sont pas du tout standardisés. Les loyers et les droits du locataire et du propriétaire varient, mais de nombreux propriétaires l’ignorent. Si un locataire demande de modifier les termes du bail établi, les propriétaires doivent savoir exactement ce que ces changements impliquent d’un point de vue commercial et juridique. Si vous ne faites pas preuve de vigilance, ces changement pourraient avoir un impact sur les conditions que vous avez précédemment acceptées et appréciées.

Du point de vue du bail commercial, une clause atypique trouvée dans les baux télécoms est la base du modèle économique de Telecom Invest. Les opérateurs prévoient normalement une clause de résiliation dans leurs baux, avec des périodes de préavis aussi courtes que 30 jours. Telecom Invest a pour but de faire prendre conscience du fait que les baux télécoms sont une forme de revenu instable ; ce revenu n’est en effet pas garanti sur le long terme. Malgré la solidité de ces structures et le volume d’abonnés qui sont tributaires de ces sites pour accéder au réseau, le risque de résiliation demeure réel du fait de la clause de résiliation dans le bail.

Dans leurs transactions, Telecom Invest travaille avec les propriétaires de sites, leurs avocats et leurs conseillers financiers pour s’assurer que le propriétaire comprend clairement ce qu’il conclut.

L’ expérience a montré à l’équipe de Telecom Invest que les propriétaires hébergeant des site antennes relais manquent souvent d’informations qui sont nécessaires lors des négociations avec leurs locataires. Telecom Invest recommande également aux propriétaires d’examiner attentivement tous les documents qu’ils reçoivent de leur locataire. Pour un propriétaire ayant un site d’antennes relais, Telecom Invest demanderait : êtes-vous au courant des évolutions du marché en cours qui pourraient avoir un impact sur le ou les loyers de votre site?